CENTCOM : central ?

Publié le

On apprend la nomination du général Petraeus à la tête du CENTCOM. Je n'ajouterai rien aux nombreux commentaires tous plus pertinents les uns que les autres (quel sens donnez à cette nomination ?). Je veux revenir sur la notion de CENTCOM.
Par paresse, tout le monde traduit ça par "commandement central", et puis basta. Ben non !
Quand j'étais à l'OTAN et que je rédigeais mes fiches pour Paris, je traduisais "commandement pour la région centre".
Vous me voyez bien sûr venir, avec mes petits sabots.
Car il faut bien examiner de quoi on parle. Géopolitiquement, s'entend.

Un document d'Yves Boyer de 2006 (
ici) reprend les différents commandements stratégiques américains, à l'heure de la création d'un AfricaCOM, lui aussi largement discuté.

On a donc des commandements fonctionnels (USJFCOM, SOCOM, TRANSCOM, STRATCOM) et des commandements géographiques :


- SOUTHCOM (Amérique du sud et Caraïbes), créé en 1967 : http://www.southcom.mil/appssc/index.php
- USEUCOM, héritier de la WWI, officiellement mis en palce en 1952, avec l'Europe, le monde russe : http://www.eucom.mil/english/index.asp
- AFRICACOM :
http://www.africom.mil/index.asp (en cours de création)
- et enfin USCENTCOM, qui regroupe 27 pays de la corne de l'Arique et du Moyen Orient et l'Asie centrale : http://www.centcom.mil/index.php?lang=en
AOR Map
Venons donc au fait :
- La multiplication des commandements géographiques traduit une nouvelle représentation géopolitique du monde, auparavant triparti entre Pacifique, Amérique du sud, et Euro-afro-russie. Cette division réagit immédiatement au 11 septembre, avec la volonté de diviser les zones d'action pour séparer les ennemis. Il y a là une façon beaucoup plus subtile qu'il n'y paraît de lutter contre les "terroristes".

- CENCTCOM ne recouvre pas le fameux "grand moyen-orient", parce qu'on n'y voit pas les pays du Maghreb mais qu'on y inclut l'Asie centrale, Kazakhstan compris.

- CENTCOM est le commandement pour la région du centre du monde. Du moins vu des Américains, qui pourtant se considèrent sur l'île du monde. CENTCOM vient en complément de la création d'AFCOM, priorité future des Etats-Unis.

- Enfin, CENTCOM peut être considéré comme le nouvel "heartland" américain, un heartland modifié par rapport aux vues de Mackinder et Spykman. La vision est plus élaborée, et le rimland entoure ce centre, avec EUCOM au nord, AFCOM à l'ouest et PACOM à l'est de ce nouveau centre. On reste bien sûr dans une vision "topologique" de la géopolitique (la possession d'un territoire permet l'influence alentour : ou encore, un territoire est par lui-même source de puissance, indépêndament de sa richesse, sa population et ses réseaux)

Voilà pourquoi il faut parler de commandement pour la région centre, plutôt que de commandement central, qui prête évidemment à confusion : le commandement central est logiquement à Washington, n'est-ce pas?

Publié dans Etats-Unis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article