Bienveillantes ? malséantes !

Publié le

J'ai posé le livre des "Bienveillantes" de J. Littell. J'avais attendu la version de poche, pour ne pas me précipiter au moment de l'orage médiatique d'il y a deux ans.
Les Bienveillantes - Prix Goncourt et Prix du roman de l'Académie française 2006
Autant j'ai trouvé passionnante la première partie, 'toccata', où le héros explique sa distanciation par rapport à sa vie, autant j'ai été écoeuré par tout ce qui a suivi. C'est un roman scatologique et insidieusement complaisant.
Je n'aime pas les films d'horreur, je n'aime pas les livres d'horreur, même s'ils ont pour prétexte d'illustrer les horreurs de l'histoire.
Je l'ai donc abandonné de dégoût.

Commenter cet article