Fonds fiduciaire européen pour les hélicoptères

Publié le

Une des propositions faite par le Royaume UNi, lors du sommet de Riga, était la création d'un fonds fiduciaire. J'avais trouvé l'idée intéressante (voir mon billet), mais je la comprenais alors dans une perspective otanienne.

Or, les Echos du 28 avril nous apprennent que les MinDef FR et GB (Morin et Browne) viennent de signer une lettre commune  demandant une participation de l'AED (Agence Européenne de Défense)  à ce fonds. On apprends aussi qu'il est pour l'instant abondé par les seuls Britanniques (7,3 M euros) et que Paris n'envisage pas d'y placer des fonds. Car si Londres veut conserver le contrôle de son argent, Paris veut multinationaliser le plus possible. Et ne mettrait à disposition que ses centres de formation de pilote.

Deux commentaires :
- Paris n'a décidément plus les moyens...
- On voit une ouverrture britannique endirection de l'Europe de la défense. Je persiste à penser que les Brit ne sont pas aussi réfractaires qu'on le dit....  Et que l'OTAN n'est plus leur seul cadre intellectuel.
Mais c'est à suivre.

NB : vous remarquerez l'ouverture d'une nouvelle catégorie : "géopolitique des ressources", que je préfère à "géoéconomie" : on y reviendra....
Olivier Kempf

Commenter cet article