Avancées à venir dans l'Europe de la défense

Publié le

D'après certaines sources, on commence à discerner la négociation entre Français et Britanniques sur l'Europe dela défense.

Rappelons le contexte :
M. Sarkozy accepte un retour dans la structure militaire intégrée s'il y a des avancées dans l'Europe de la défense (cf. son interview au New York Times de l'automne dernier). On croit discerner que ça peut aller jusqu'à la mise en place d'un état-major européen, comme le laisse entendre V. Nulland en février (lire son discours dans DN&SC d'avril, ainsi que mon analyse dans ce même numéro). Mais Les Britanniques ne sont pas enthousiastes, et à Bucarest, G. Bush fait juste une politesse au président français à propos de l'Europe de la défense.
Toutefois, on comprend que les choses avancent puisque les deux ministres de la défense publient une lettre commune sur les hélicoptères (voir billet).


Ces négociations ne seraient pas révélées avant la rentrée (pour cause d'annonce de la  réforme de la défense en juin). On parle d'accords d'unification de l'industrie européenne d'armement, de mutualisation des coûts des opérations de l'UE, la mise sur pied d'un groupe aéronaval, d'une structure commune de protection de l'espace aérien européen. En revanche, le QG européen ne fait pas partie des rumeurs.

Conclusion
Il semble donc que les avancées existent, qu'elles seront assez nombreuses pour justifier le retour complet de la France à l'OTAN (voir billet), qui sera annoncé après la présidence française de l'UE, lors du sommet de Strasbourg-Kehl.

Olivier Kempf

Publié dans Europe - PESD - PSCD

Commenter cet article