Chine et pôles

Publié le

Excellent article dans le Figaro de ce matin où l'on apprend que la Chine s'intéresse non seulement à l'espace, mais aussi aux pôles.
On l'attendait dans l'antarctique, même si son projet est ambitieux : d'ici à 2010, le drapeau chinois flottera au-dessus de la future base de Dôme A sur le continent antarctique, à 4093 mètres d'altitude. "Le site, considéré comme particulièrement adapté pour forer la glace, cristallise tous les espoirs de remonter dans le temps jusqu'à un million d'années, alors que les Européens viennent d'atteindre 800 000 ans sur le site franco-italien de Dôme C (nos éditions du 15 mai 2008). " Dôme A s'ajoutera aux deux autres bases chinoises  "de Great Wall (Grande Muraille) et Zhongshan (la montagne du Milieu), inaugurées respectivement en 1985 et 1989." 

Mais la Chine ne s'intéresse pas seulement au pôle sud, où les revendications territoriales sont gelées (c'est le cas de le dire) jusqu'en 2041.
Elle vient aussi au pôle nord ce qui intéresse énormément nos lecteurs de ce blog euro-atlantique : "Le pays vient d'inaugurer, en juillet 2007, au Spitzberg, la base Yellow River. (...) Surtout, la superpuissance en devenir ne fait pas mystère de sa volonté de prendre position dans une zone devenue hautement stratégique d'un point de vue géopolitique, compte tenu des perspectives de circulation maritime qu'ouvre la fonte de la banquise. «Ils vont vite apprendre», estime Jérôme Chappelaz. Et ce notamment grâce aux coopérations avec les Français en glaciologie, les Australiens en astronomie ou les Américains en océanographie".

Cela nous amène à l'île du Spitzberg. En effet, "
Le Svalbard (Administration Norvégienne) est un territoire arctique qui regroupe les îles entre 74° et 81° de latitude Nord et entre 10° et 35° de longitude Est. La plus grande des îles du Svalbard est le Spitzberg. Les autre îles du Svalbard sont Nordaustlandet, Edgeøya, Barentsøya ainsi que Kong Karls Land, Kvitøya, Hopen et Bjørnøya. Le Svalbard est bordé par l'océan Glacial Arctique au Nord, la mer de Barents au Sud et à l'Est, et par la mer du Groenland à l'Ouest".
Voici la carte consultable à (
http://www.svalbard-images.com/arctique-svalbard.php) :

On peut aussi aller surfer sur l'institut polaire norvégien :
http://npiweb.npolar.no/ et notamment la carte de http://cruisehandboka.npolar.no/

Avec 2868 habitant sur un territoire de 62 000 km², le Spitzberg est très peu peuplé.... Cela explique que la maîtrise norvégienne du territoire ne soit pas contestée. Outre le cap nord, cela donne à ce pays une fenêtre remarquable sur la zone arctique.

Olivier Kempf
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article