Tchad : tactique et logistique

Publié le

Deux articles récents confirment ce que je sussurais dans mon billet du 4 mai :
l'EUFOR au Tchad est d'abord une difficulté logistique avant d'être une difficulté tactique.

Pour s'en convaincre, il faut lire l'excellent reportage sur le sujet paru dans le dernier "
Armées d'aujourd'hui" (n° 330), puis l'article de Zecchini de samedi dernier.

Toutefois, derrière ces considérations tchadiennes (voir mes autres billets), se pose la question de l'interaction entre humanitaires et militaires. Dans l'article de Zecchini, de nombreux humanitaires affirment trouver l'armée trop présente. C'est aussi ce qu'on comprend à la lecture des brèves qui entourent la conférence de préparation au sommet de Paris sur l'Afghanistan, du 12 juin : le système des PRT est critiqué à demi-mots, là aussi par les humanitaires.

Et dire que les stratèges estiment qu'il faut trouver les voies d'une action militaro-civile....... (voir
billet).

Olivier Kempf

Publié dans Tchad & EUFOR

Commenter cet article