Kadhafi a-t-il si tort ?

Publié le

En France, on a coutume de présenter Kadhafi comme un pantin doublé d'un dictateur. La caricature est aisée, et par conséquent, on ne le prend pas au sérieux.
Pourtant, il n'a pas forcément tort quand il déclare son opposition à l'Union pour la Méditerranée (voir article AFP). L'idée de "déchirer l'unité arabe ou africaine" sonne bien sûr bizarrement à nos oreilles. Mais il y a une part de vrai dans la critique : le projet veut homogénéiser  un sud et un est de la Méditerranée, au motif du rivage méditerranéen. Or, il n'est pas sûr qu'il y ait une vraie homogénéité politique.

Je notai un jour la curiosité de nos représentations entre le sud et le nord de la Méditerranée (voir billet). De notre point de vue européen, c'est bien. Mais les pays du "sud" n'ont pas forcément le même avis. Et veulent distinguer le Maghreb du Proche-Orient, ce qui est tout autant légitime.

De même, et quitte à continuer à choquer (je viens de dire que Kadhafi n'est pas un idiot sanguinaire, pensez !), j'ajouterai que je trouve intelligent d'inviter Bachir Assad à venir à Paris. J'ai suffisamment remarqué le revirement syrien (en étant d'ailleurs un des premiers, voir billet) qu'il me paraît cohérent de poursuivre cette ligne politique de séparation du Proche et du Moyen Orient.

Olivier Kempf

Publié dans Méditerranées

Commenter cet article