Clivage politique

Publié le

Je reviens très vite que ce que j'écrivais avant-hier (ici) sur les clivages politiques.

On s'aperçoit, (voir la crise belge, et mon billet) qu'en l'absence de clivage politique, on se réfugie dans l'identité territoriale.

D'une certaine façon, l'intérêt actuel porté à la géopolitique résulte jsutement de l'effacement des modèles de philosophie politique qui permettraient d'agencer le monde.

Ou encore : l'absence de pensée fait revenir aux territoires.

Olivier Kempf

Publié dans Pensées partielles

Commenter cet article

Bzhita 04/08/2008 11:02

Je dirais que c'est plutôt la force des blogs et autres internet que d'être cette espèce d'hybride entre l'écrit et le parlé qui permet de conserver l'information tout en gardant la possibilité d'évoluer.

Même si je ne suis pas forcément de votre avis à ce stade de votre réflexion et de la mienne, je trouve que votre "idée fugace" est toutefois très intéressante.

Bzhita 03/08/2008 11:51

Il serait intéressant que vous développiez un peu le chemin de votre raisonnement.

Tel que vous l'exprimez, je n'y peux pas adhérer mais j'ai le sentiment que vous écrivez un peu comme on jouerait aux échecs.

Pour ne pas alourdir le commentaire et alimenter le débat, j'ai repris le fil dans un billet sur mon blog

03/08/2008 12:44


Je l'ai classé sous la rubrique "pensées partielles"....
C'est le risque des blogs : tout n'y est pas achevé, on lance parfois des idées, pour voir, tester.
Pour développer quelque peu :
la perte des grandes idéologies politiques et l'absence d'un nouveau modèle de philosophie politique de remplacement laisse un vide. Ce vide est comblé par le quotidien, le groupe, le territoire,
ce qu'on connait et qui rassure.(un peu du style : "la terre ne ment pas"). Et je ne trouve pas ça très encourageant...
Je ne sais si c'st convainquant : c'est juste une idée fugace.
OK


ArnaudH 02/08/2008 14:08

Attention: n'est ce pas un premier pas vers l'adhésion aux thèses de Huntington?

02/08/2008 16:09


Ben.... Non.
Car je parle ici de politique intérieure, me semble-t-il, non de grands ensembles mondiaux.