Développement durable : beerkkkk ???

Publié le

Je poursuis (lentement) la lecture d' "un monde de ressources rares", que j'avais signalé (ici).

J'en tire cet extrait :
"Dans ce contexte, le développement durable apparaît comme l'aveu, masqué par de bonnes intentions à l'égard des générations à venir, d'une préférence conservatrice, le souhait que le développement dans ses formes inégalitaires actuelles puisse se poursuivre. Comme cela se heurte à des contraintes écologiques manifestes,  ce souhait se double d'une exhortation adressée aux pays pauvres de ne pas suivre le même chemin que les pays riches. Il s'agit, en quelque sorte, d'un impératif de non-dissémination du modèle occidental (comme on dit à propos de l'arme nucléaire), dans l'espoir que ce dernier puisse perdurer encore quelques décennies." (p. 130).
Le propos est visiblement de M. Marc Guillaume (voir ici), même s'il a été réécrit par E. Orsenna.

1/ Le développement durable est donc un "récit géopolitique". Cela ne signifie pas qu'il soit juste ou non, valide ou non. Mais c'est d'abord un discours. Il fait partie de ces lieux communs et mots-clefs qu'on emploie sans y réfléchir alors qu'ils ont une profonde signification géopolitique.

2/ Son objet est l'articulation entre pays riches et pauvres. Sous-entendu : les "pays riches" forment "l'occident", un "modèle occidental". C'est effectivement une des acceptions du mot. Mais pas la seule, ainsi que je le signale à chaque fois...

3/ Assimiler le modèle occidental à l'arme nucléaire : il fallait le faire. J'espère que vous goûtez la comparaison.... Elle m'enchante ! Et en plus, ça se dissémine et ça prolifère, cette bestiole là..... Berkkkk!

4/ Encore une fois, une belle idée philanthropique cache un égoïsme profond. Et encore une fois, c'est d'autant plus efficace que c'est inconscient.

5/ Tout cela étant dit, je pense quand même que le développement durable est une bonne chose... Et surtout, inéluctable.

Olivier Kempf

Commenter cet article

Bzhita 14/08/2008 18:30

Bon, troisième clone du même commentaire posté ailleurs mais apparemment la blogosphère est très environnement ces jours-ci.

"Je vais être virulent mais je crois que la bataille environnementale prendra toute une autre dimension et priorité quand on comprendra qu’il ne s’agit nullement de “sauver la planète” mais de “sauver le parasite” de la planète que l’homme a choisi d’être."

OK 14/08/2008 19:09


Ah! bon, la blogosphère est environnement ces jours-ci ?
Je ne l'ai pas fait exprès d'être dans le mouvement. Pour une fois que je suis in !!!
Pour le reste, libre à chacun d'avoir ses opinions. Mon billet visait seulement à dévoiler les dessous d'un lieu commun...
Car les idées ont plusieurs dimensions. Ce qui n'empêche pas d'y croire. Mais au moins, croyons y lucidement....