Liberté de parole du bloggueur

Publié le

Deux commentaires récents, écrits par de fidèles lecteurs, m'amènent à une petite précision.

1/- Je ne suis, moi aussi, qu'un simple bloggueur. Au nom de quelle "autorité" parlerai-je ? Je ne suis la voix d'aucune institution, et fais bien attention à ne signer que Olivier Kempf. Bref, n'allez pas vous imaginer Dieu sait quoi. Un quidam sans grade ni qualité. Un péquin quelconque, juste amateur de géopolitique. Et peu importe ce que je fais à côté : le style de ce blog, c'est sa liberté de parole. Bref, un anonymat personnalisé.

2- Je ne suis pas omniscient.
- C'est pourquoi je me cantonne à l'aire européenne et atlantique : Des Etats-Unis à la Russie, du pôle nord au Maghreb, un peu de Proche voire de Moyen-Orient.
- Avec quelques incursions du côté de l'Afhganistan (opération majeure) mais rien sur l'Irak (voir Stéphane Taillat). Quasi rien sur l'Afrique, sinon pour le Tchad à cause de l'EUFOR. Quasi rien sur l'Amérique du sud, et pourtant, l'hispanidad devrait constituer un sujet euro-atlantique. Quelques digressions sur la Chine, l'Inde ou le Japon, rien sur l'Océanie et l'Asie du sud-est. Pour le jihadisme, mes connaissances sont limitées. Il y a d'autres blogs bien plus compétents qui traitent de ce sujet, (Thomas Renard). Pas trop de choses sur le mili (il y a plein de blogs là-dessus, je n'ai aucune valeur ajouutée en la matière).
- Des lectures, des pensées partielles, des furetages sur le web, des chroniques film et journaux. De la stratégie, du nucléaire. Beaucoup de réflexion théorique sur la géopolitique.

3 - Je revendique donc le droit à faire des erreurs (ni plus ni moins que d'autres), et je demande à chacun de me les signaler. Je répondrai, avec taquinerie parfois, mais saurai aussi reconnaître mes erreurs, comme dans le cas présent (voir billet sur les Philippines).

4- Ce blog me permet de a/ fixer ma pensée b/ dialoguer avec une communauté intéressée par tout ou partie de mes préoccupations. Vous avez le droit de picorer ou de tout lire, d'être d'accord ou pas, de le dire ou pas, et même de piquer mes idées si ça vous chante. Moi je trouve ça intéressant, j'espère que vous aussi. Et d'ailleurs, je suis surpris par votre gentillesse, car je m'attendais à avoir des commentaires sinon injurieux, du moins plus scandalisés par certaines de mes idées. Or, cela ne me semblerait pas illogique qu'elles s'exprimassent.

Merci quoiqu'il en soit de votre fidélité de lecture.

Olivier Kempf

Publié dans Vie du blog egea

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Coup de gueule que je comprends mais pour ma part, je n'ai jamais eu de soucis avec toi pour le moment...<br /> <br /> Même si je n'ai pas encore suivi tes conseils sur le conflit géorgien, faute de temps (mais ça viendra, promis, tu auras même droit à une petite dédicace en tête de billet).<br /> <br /> Bon courage pour la suite et à+<br /> Stéphane.
Répondre
O
<br /> Mais le coup de gueule n'est contre personne !<br /> Disons que c'était le moment de parler de ça, du moins j'en ai eu l'impression.<br /> Amitiés<br /> <br /> <br />