Le nom de Macédoine

Publié le

Au dernier sommet de l'OTAN à Bucarest, seuls deux pays avaient été invités à rejondre l'alliance ; la Grèce s'était en effet opposée à l'admission de la Macédoine, l'ARYM.

Il semble (ici) que les choses évoluent, et que désormais, les Américains mettent la ression sur Skopje, et non plus surAthènes. Signe que les velléités d'élargissement paraissent jugulées, et que l'idée de l'année dernière a été abandonnée.

Conséquence aussi de  l'affaire géorgienne ?
Car à promettre son aide à des pays instables, cela cause tujours quelques problèmes....

Olivier Kempf

Publié dans Confins balkaniques

Commenter cet article