EBAO et réformes de structure

Publié le

1/ Un des sujets du prochain sommet de l'Otan sera (peut-être) un nouvelle "PE review" : en clair, une réforme de structure.
Mais ce n'est pas sûr, et l'on dit que cette réforme sera l'objet du sommet d'après, qui devrait également traiter du nouveau concept. Il y aurait une logique imparable à ce quel a structure accompagne le concept....

2/ Ce décalage éventuel est d'importance : en effet, plus on attend et moins on risque de mettre en oeuvre une réforme inspirée de l'EBAO. Selon les projets inspirés par cette dernière, au lieu d'avoir une traditionnelle division de bureaux de J1 à J9, on aurait une répartition en trois "divisions" :
1) connaissance et savoir 2) opérations 3) soutien.
La grande nouveauté vient donc du premier pilier : il intégrerait bien sûr J2 et J9 (renseignement et Action civilo-militaire) voire J7 (retour d'expérience) mais aussi toute l'intégration "inter-agence", pour reprendre le jargon mal traduit de l'américain, et qu'il faut rendre par notre jargon national d'interministériel. Les deux autres piliers correspondent à une division déjà connue (DCOS OPS et DCOS SPT).

3/ Or, cette réforme fait beaucoup débat car de plus en plus de voix s'élèvent pour critiquer la "transformation" dont on voit mal les résultats. Et, à tort ou à raison, l'EBAO est vue comme le dernier avatar de la Transformation.
En clair, un report modifierait probablement la réforme.....

Olivier Kempf

Publié dans OTAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article