Picasso, et l’art du XXI° siècle

Publié le

Je suis tombé sur cette citation de Picasso : « Qu’est-ce au fond qu’un peintre ? c’est un collectionneur qui veut se constituer une collection en faisant lui-même les tableaux qu’il aime chez les autres. C’est comme ça que je commence, et puis ça devient autre chose ».


Car plus que de l’assimilation et de la digestion, l’artiste a aussi un rapport particulier à « l’histoire de la peinture », et chez Picasso à un point qui fut probablement inégalé.  Cette particularité est importante, car on peut être créateur sans culture artistique. Mais je trouve intéressante cette mise en abîme : nous, regardant le maître Picasso, regardant les maîtres anciens : nous rajoutons un plan aux Ménines, elles mêmes déjà modifiées par Picasso.


Je vois là quelque chose de très moderne. Ou plutôt, de très XX° siècle : l’art moderne étant, d’abord, un discours sur l’art.


La vraie novation de l’art du XXI° siècle sera probablement sa capacité à dépasser cet art discursif, et à s’abstenir du commentaire pour rester dans l’émotion.


Seulement.


Olivier Kempf

Publié dans Art et culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article