Concurrence UE OTAN

Publié le

Excellent article de Nicolas Gros-Verheyde sur son excellent blog. Concurrence OTAN UE? ou plutôt, contrairement à ce que beaucoup pensent, avantage de l'UE sur l'OTAN ? (voir mon prochain article dans DN&SC, je vous en reparle bientôt). Car la modernisation conceptuelle est venue de l'UE, avec ses trois piliers, plutôt que de l'Otan, courant après une RMA coûteuse.

Mais en clair, oui, aujourd'hui, l'OTAN est plutôt à la traîne de l'Europe en matière de défense. Europe qui a monté trois opérations dans l'année (Tchad Géorgie Somalie) quand l'OTAN s'enlisait en Afghanistan. Ce qui explique peut-être les hésitations anglaises que j'évoquais hier.

Est-ce à dire que l'Otan est finie? Hola ! ne pas aller trop vite : l'alliance a été tellement souvent enterrée, et elle a toujours survécu. Surtout, le monde change tellement en ce moment (pensez, les Américains vont peut-être élire un noir, Wall Street est en catalepsie, le pétrole n'est plus une denrée rare, Sarkozy devient socialiste) que quelques éléments de fixité ne seront pas inutiles. Même si l'OTAN servira probablement d'une tout autre façon qu'on ne l'envisage aujoud'hui.
Vive Hegel, sa chouette et sa taupe.

Olivier Kempf


Publié dans OTAN

Commenter cet article

Claudio Pirrone 27/10/2008 14:33

Rassurez-moi, la référence à Hegel est aussi à mettre sur le compte de "une part d'emphase et même de provocation" ou je me trompes ?

OK 27/10/2008 21:43


lol !!!!


Bénédicte Tratnjek 26/10/2008 17:32

Vous les connaissez peut-être, mais je profite de cet article sur les rivalités OTAN/UE, pour vous signaler les travaux de Claire Bordes, qui a soutenu en décembre 2007 une thèse de géographie sur "La construction de l’Europe de la Défense via l’élargissement à l’Est de l’Union Européenne et de l’OTAN : complémentarité ou rivalité au sein de la nouvelle donne géopolitique européenne". On trouve notamment sur Internet un de ses articles sur la question de l'Ukraine : http://www.lemensuel.net/Si-l-Ukraine-rentrait-a-l-OTAN.html. Cela peut certainement intéresser quelques personnes...

OK 26/10/2008 21:32


Oui, moi, déjà


ZI 24/10/2008 16:47

heuh...sur le pétrole, nous sommes toujours au dessus de 50 dollars c'est à dire loin très loin du pétrole à 20 dollars le baril des années 90...

OK 25/10/2008 12:21


Oui, mais nous sommes moitié moins que les 147 dollars que nous avions atteints. Au début de l'été, la chronique économique ne mentionnait que le prix de l'énergie, et on commençait enfin à faire
le lien entre énergie et envrionnement (dans ce que j'appelle la géopolitique des ressources).
Mais, bien sûr, le pétrole reste une denrée rare, et d'ailleurs M. Sarkozy n'est pas aussi socialiste qu'on le dit. Peut-être y avait-il une part d'emphase et même de provocation dans mon billet :
qui sait ?