Puissance relative (suite)

Publié le

L’Europe affaiblit ses défenses. Moins de dépenses, moins de chars et de blindés. La France réduit ses tanks et son artillerie lourde, au profit d’engins plus légers, 10 RC et César.

Le reste du monde, et notamment de ce qu’on appelait autrefois le tiers-monde, s’arme et se durcit. A Bouaké, ce sont des avions qui ont attaqué les troupes françaises. Le Tchad achète des BMP et des avions d’arme.


Ça fait penser à une courbe des ciseaux, ne trouvez-vous pas ?

Voir ici aussi

Olivier Kempf

Publié dans Pensées partielles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

VonMeisten 28/10/2008 07:22

Aurons nous encore dans l'avenir les moyens financiers (et donc technologiques) de nos ambitions ? On peut en douter.

OK 28/10/2008 21:44


La question est-elle celle des moyens, ou des ambitions? donc de la volonté?


VonMeisten 27/10/2008 07:41

Cela me semble la résultante d'une forme de logique spécieuse : on a construit tout un tas de matériels lourds pendant 50 ans, et ça n'a pas servie. Donc, c'est inutile. Donc, poubelle ! CQFD.
J'ai la même pour les hopitaux : 70% des morts se produisent à l'hopital. C'est donc un lieu extrémement dangereux ! Supprimons les hopitaux, et la mortalité sera réduite !

OK 27/10/2008 21:42


mordant!
Mais il n'y a pas de logique : juste le constat d'évolutions opposées, jusqu'en Afrique. Le constat des guerres batardes n'est pas seulement circonscrit au seul Moyen Orient. L'Afrique aussi monte
en gamme.
La vraie question est ailleurs : QUELLE RéPONSE DONNER , TECHNOLOGIE, oU AMAIGRISSEMENT, ?
Le constat n'est pas spécieux. Son interprétation, c'est discutable.  D'ou le classement en "pensée partielle"