La Caucase bouge encore.... avancées arméniennes

Publié le

Après les élections azéries, les choses ont l'air d'avancer dans le Caucase.

Outre les débuts d'un rapprochement entre l'Arménie et la Turquie (voir billet ici), voici donc un nouveau signe de détente avec la déclaration commune entre l'Arménie et l'Azerbaidjan (voir ici).

C'est que l'Arménie n'a plus le choix : son alliance avec la Russie est fort gênée par l'affaire géorgienne. Non qu'elle soit particulièrement proche de Tbilissi : mais subitement, la tension russo-géorgienne bloquait la dernière voie d'approvisionnement de l'Arménie, bloquée autrement à l'ouest par l'Azerbaidjan à cause du Nagorny-Karrabakh, et au sud par la Turquie à cause d'un génocide vieux d'un siècle.
Bref, il fallait avancer.

L'affaire géorgienne a donc des répercussions sur tous ses alnetours : Ukraine, avec le blocage politique que l'on sait; Caucase du nord, avec l'affaire d'Ingouchie de la semaine dernière (violents attentats suivis du renvoi du premier ministre en place), et maintenant dans le Caucase du sud.
Les suites d'une guerre sont toujours géopolitiques....

Olivier Kempf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article