L'OTAN au Pakistan ?

Publié le

Grâce à l'excellent Victor Fèvre (voir ici), je découvre ce rapport d'un laboratoire d'idées américain, conseillant le futur président sur la relation avec l'Allemagne.
On y lit l'hypothèse ouverte d'une nouvelle mission de l'OTAN au Pakistan (p. 16) :

"Additionally, while burden-sharing means sharing all the burdens, Germany’s expertise in economic and democratic development could be very valuable to the U.S. and the mission in Afghanistan. For example, Germany should be held to its commitments in police training. Additionally, developments in Pakistan have shown that this country might become the next arena in NATO’s mission. Germany could use its expertise in civil societybuilding to help prevent a collapse of the government and a civil war in Pakistan, a country that has nuclear weapons. German and European experts in areas of rule of law, education, and civil institution building in the region would be of great value. Tying this discussion with Germany into the strategic debate in NATO and in the country itself will also make it easier for German politicians to win public support".

Ainsi, voici le scénario tel qu'on le pense du côté du Pentagone :
le nouveau président, probablement B. Obama, va donner la priorité à l'Asie centrale (voir mes billets  de dénbut août sur l'ISI 
ici et sur le basculement Irak-Afghanistan ici). Pour cela, il va s'appuyer sur les Européens. L'OTAN sera l'outil adapté car il permettra de démonter que l'Amérique a abandonné l'unilatéralisme. En ouvrant une mission de police (type EULEX ou EUJUST ou EUPOL), on permet de créer un "Berlin +" à l'envers , c'est-à-dire d'utiliser les capacités de l'UE que n'a pas l'Otan, tout en laissant à celle-ci la direction politique de la crise, grâce à "l'approche globale" (comprehensvie approach). Il y aurait donc une mission militaire en Afghanistan, sous direction otano-américaine (fusion de la FIAS et d'OEF?) et une mission plus civile au Pakistan voisin, permettant ainsi aux Européens de montrer qu'ils veulent s'engager dans la crise.

Ce scénario sera celui proposé par les Américains au sommet de Strasbourg-Kehl. Et bien sûr, la France saisira l'occasion pour expliquer que la PESD y trouve son compte et qu'elle soutient le projet. Et pour cela, qu'elle réintègre l'Otan.
Le nouveau cours Obamien permettra à chacun de sortir de l'impasse actuelle "par le haut".

Vous verrez.... !
Olivier Kempf

Publié dans OTAN

Commenter cet article

Stéphane T 05/11/2008 19:06

Olivier,
Merci de ce scénario, mais je n'en partage pas l'optimisme... Que veux-tu, je n'en reviens pas des commentaires stupides que j'entends depuis ce matin concernant les raisons de sa victoire. Peut-être cela brouille-t-il mon jugement sur le bonhomme, mais je doute des véritables "ruptures" en politique étrangère (en revanche, à l'intérieur, le très bon va certainement le disputer à l'innommable...).
Quoiqu'il en soit, je modifie immédiatement mon commentaire sur l'élection pour y inclure ta réflexion en contrepoint de mon pessimisme (je me suis levé tôt, j'ai marché 32 kms sous une pluie battante et les enfants sont surexcités!)
Cordialement
Stéphane TAILLAT

OK 05/11/2008 22:00


Mais moi non plus, je n'en partage pas l'optimisme. Ce qui m'a semblé intéressant, c'est de rendre public le prochain scénario qu'on allait nous présenter au printemps. Mais c'est une vue très
américaine, potomakienne, qui ne tient pas compte de la réalité politique européenne, ni des aspirations européennes envers l'Otan.
Quant à l'élection, je joins ce soir un billet sur Obama.


clarisse 05/11/2008 07:48

Pour l'option OTAN au Pakistan, je suis plus que sceptique : jamais le Royaume-Uni n'acceptera une action militaire US contre le Pakistan. S'il doit choisir entre les États-Unis et le Pakistan… et bien je pense qu'il se range du côté du Pakistan.
Et le cas du Dr Aafia Siddiqui devient de plus en plus polémique outre-Manche…

OK 05/11/2008 10:14


Je suis moi aussi sceptique quant aux chances que ça se produise. Mon billet n'a pour objet que de présenter ce qui sera peut-être la proposition américaine au prochain sommet de l'OTAN.
C'est en ligne avec le discours d'Obama sur le renouveau du lien transatlantique, et sur le basculement stratégique en Afghanistan, que j'ai déjà évoqué.
Mais il est loin d'être évident que les Européens, revigorés par l'été, acceptent de commettre l'OTAN dans un autre guépier d'Asie centrale......
EUh, qui est le Dr Siddiqui ? quelle est la polémique ?


F. de St V 04/11/2008 20:37

C'est bizarre comme dans le monde tout en rose, quand on veut trouver des capacités pour la PESD à 10.000 km de "chez nous" on arrive à trouver les moyens adéquats.

Lors des résolutions des autres crises, on garde sacrément sous le pied au cas ou!!! Cela va faire des jaloux. Volonté et intérêt quand tu nous tiens.

En tout cas, il est vrai que le scénario (modulo tous les problèmes possibles) est assez alléchant pour des politiques en mal de reconnaissance.

Allez je retourne à mon commentaire du LB sur la politique étrangère.

OK 04/11/2008 21:41


Attention, ce n'est qu'une proposition. Elle n'a été soutenue par aucun gvt pour l'instant...
Merci pour le comentaire LB pol.ét


clarisse 03/11/2008 21:29

Bonjour Olivier, sur ce sujet à lire avec intérêt ce qui s'est dit à Marseille aujourd'hui
http://fr.news.yahoo.com/2/20081103/twl-ue-les-27-appellent-le-nouveau-presi-c99dde2.html

Les 27 chefs de la diplomatie de l'UE ont préparé un document qui sera remis au prochain président américain élu : six pages, cinq chapitres, sur le multilatéralisme, les crises au Moyen-Orient, l'Afghanistan et le Pakistan, les relations avec la Russie, l'attitude vis-à-vis de la Chine et d'autres pays émergents comme l'Inde et le Brésil.
De lecture en perspective sur la table de travail du bureau ovale…

Stéphane Mantoux 03/11/2008 11:46

Hello,

Merci pour ton commentaire, j'ai oublié de te citer dans mes sources concernant l'information sur la revue (car je l'avais vue aussi sur ton blog), je vais corriger ça.

Content en tout cas que tu partages à peu près mon analyse pour ce numéro. Mais la revue constitue pour moi une bonne surprise.

A+
Stéphane.

OK 03/11/2008 22:38


Pour ceux qui n'ont pas lu le billet de Stéphane sur son blog, on parle du dernier numéro de La GéoGraphie
Disons qu'ils se sont loupés sur le thème du conflit, aec lequel ils ne se sentent pas  l'aise. Je leur avais proposé un article, ils l'avaient refusé. Ils auraient du le prendre
Ils seront meilleurs sur qq chose de plus géographique
Au passage, je ne crois pas qu'Alésia soit à Alise Ste Reine. Na.