Séminaire Otan sur le grand nord

Publié le

L'arctique, toujours au coeur des enjeux géopolitique du moment. Aisi, l'Otan fait part d'un séminaire sur le sujet (voir ici) ainsi que l'a très bien remarqué Ice Station Zebra dans son billet de ce matin (voir ici).

Que ce séminaire ait lieu en Islande est symptomatique. PAs tellement parce que l'Islande est au cour de la cirse financière, mais parce qu'elle est le pion le plus faible du dispositif Otan dans le nord (quatre des cinq pays riverains de l'Alliance sont des Alliés).

L'Islande est n'a pas d'armée. Mais elle a longtemps accueilli une très importante base aérienne américaine. Il y a quatre ans, les Etats-Unis décidèrent unilatéralement de se désengager. Et l'Islande demanda à l'Alliance d'assurer sa défense aérienne. On organisa ainsi une mission, assurée principalement par la Norvège, mais avec des renforts réguliers d'autres pays alliés, dont dernièrement la France.

Ce séminaire témoigne donc de l'importance retrouvée de l'Islande pour l'alliance, en même temps que l'intérêt pour l'arctique dont j'ai déjà évoqué ici les enjeux. Autrefois porte-avions pour contrer les Russes (tout le monde se souvient de "tempête rouge" de Tom CLancy), elle devient une base pour contrôler les pôles.



















O. Kempf

Publié dans OTAN

Commenter cet article