bouclier anti-missile (BAM)

Vendredi 7 novembre 5 07 /11 /Nov 07:01

Ainsi, pour accueillir le nouveau président, les dirigeants russes ont remis le couvert (voir ici). Il faut bien convenir que cela manque d’élégance (en général, au temps de la guerre froide, les Soviétiques attendaient la déclaration d’investiture avant de se remettre au travail).

Donc, la Russie va déployer des missiles Iskander (portée 500 Km) à Kaliningrad.

C’était prévisible. Pour plusieurs raisons.

 

1/ Une raison géo-politique : Kaliningrad est le point d’appui de la Russie en Europe du Nord, l’endroit qui lui permet de conserver une influence dans ses confins, tout comme la Crimée est le point d’appui dans l’Europe du sud. A chaque fois, il y a une dimension de transit énergétique et de contrôle maritime (mer Baltique dans un  cas, Mer Noire dans l’autre). Je m’en suis suffisamment expliqué pour que le lecteur de ce blog ne soit pas très surpris.

 

2/ Une raison conjoncturelle : la crise économique fragilise actuellement tous les pays de l’UE qui ne sont pas dans la zone Euro - et notamment, les pays Baltes. Ces difficultés économiques vont freiner toutes les vitupérations de ces pays, qui ont d’autres priorités.

 

3/ Une raison tactique : il s’agit du bouclier anti-missile (BAM). Ce projet bilatéral a été signé par les Tchèques et par les Polonais, ainsi qu’on l’a remarqué. Officiellement pour apporter une plus grande sécurité. L’objet des Russes vise à montrer que ce BAM augmente en fait l’insécurité (voir mon article sur l’Otan et la Géorgie, dans le dernier DN&SC), et notamment pour les pays concernés.

 

4/ Une raison politicienne : les élections tchèques ont amené au pouvoir une nouvelle majorité. Celle-ci se pose déjà la question de signer le traité de Lisbonne, ce qui était hors de question il y a deux mois. Peut-être les tchèques vont-ils aussi remettre en question l’accord sur les radars, qui est LE point du BAM qui embête vraiment les Russes (voir mon article dans DN&SC de novembre 2007). D’ailleurs, le plus important dans l’annonce d’hier est peut-être l’annonce du brouillage « par radioélectronique » de ce radar. Les missiles en Pologne n’inquiètent pas vraiment. Même s’il est très ironique, vu du Kremlin, de dire qu’on va cibler des sites polonais. Pour Moscou, il y a peut-être des ouvertures à Prague (voir mon billet ici).

 

5/ La raison la plus importante est, forcément, politique. D’ailleurs, le PM polonais, Donald Tusk, le dit : c’est « un  nouvel acte politique, et non pas militaire, sans grand intérêt ». Cela a au contraire un grand intérêt, dans une logique clausewitzienne. Celle de l’affrontement de puissances. Après avoir gagné dans le Caucase, le Kremlin pousse ses pions dans les autres dossiers européens : assuré d’une alliance objective avec les Européens, il veut mettre un terme à ce BAM qui fait partie des points les plus problématiques (avec le traité FCE et le statut du Kossovo). Mais alors que ces points formaient un tout l’an dernier, on voit aujourd’hui clairement apparaître l’ordre russe des priorités :

-         l’étranger proche (même si la notion tombe en déshérence intellectuelle) : Caucase et ukraine, et au-delà, l'instrumentalisation des "minorités russes"

-         le bouclier antimissile

Le traité FCE et le Kossovo passent au second plan. Cela trace des perspectives  de négociation pour la nouvelle équipe du président Obama. Cela devrait influencer la réunion de l’Otan de décembre.

 

O Kempf

Publié dans : bouclier anti-missile (BAM) - Communauté : Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 11 octobre 6 11 /10 /Oct 23:32

1/ Je mets la dernière main au spécial OTAN de Défense Nationale et Sécurité Collective, que nous allons publier en novembre. Du coup, je vous signale un auteur excellent que j’avais repéré dans Le Monde Diplomatique il y a quelques mois (voir mon billet ici) : Olivier Zajec nous offre un très bon article sur « l’Otan et le bouclier anti-missile ».

 

2/ J’en tire ceci :

« L’alliance est de fait suffisamment ambivalente par nature pour que l’Europe de l’ouest puisse y voir de son côté un moyen d’européaniser le débat antimissile, et les Européens de l’est une chambre d’enregistrement qui légitimera après coup leur cavalier seul atlantiste [leur adhésion bilatérale au BAM], en le transformant en préoccupation commune ». : en une phrase, tout le débat européen sur le bouclier antimissile est résumé. Car c’est un débat intra européen plus que transatlantique, les Etats-Unis ayant chois depuis fin 2006 la voie bilatérale, ce qui avait en son temps provoqué l’ire de M. Poutine à la Wehrkunde.

 

3/ Surtout, cela m’amène la réflexion suivante : le débat otanien distingue une défense de théâtre (qui est à notre portée) d’une défense de territoire, qui paraissait déjà extrêmement dispendieuse.

Or, la crise financière actuelle, les sommes énormes que les gouvernements vont devoir débourser pour gager les pertes des banques, enfin l’inévitable récession économique devraient affecter les budgets publics de part et d’autre de l’Atlantique.

Du point de vue européen, cela sera certainement un argument essentiel pour éviter de s’engager dans un programme antimissile dont l’utilité fait débat.

Le prétexte sera imparable.

 

Olivier Kempf

Publié dans : bouclier anti-missile (BAM) - Communauté : Géopolitique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 5 mai 1 05 /05 /Mai 21:40

Jaap de Hoop Scheffer vient de prononcer à Prague un discours sur la défense anti-missile et le "troisième site". Comme on sait que c'est finalement au sein de l'OTAN que le débat européen se tiendra, il me paraît utile de le signaler.
Pour consulter le discours (en anglais),  cliquer
ici.

Publié dans : bouclier anti-missile (BAM)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 1 mai 4 01 /05 /Mai 19:36

Les directeurs d'armement de l'OTAN se sont réunis la semaine dernière.
Ils ont parlé du système de surveilalnce terrestre, de défense anti-missile et de défense contre le terrorisme.
Sur le BAM, je cite :
"At that NATO Summit, new taskings were received which will become CNAD's contribution to discussion and a possible decision at the 2009 Strasbourg/Kehl Summit on linking current NATO missile defence efforts with the planned deployment of European-based United States missile defence assets and options for a comprehensive missile defence architecture to extend coverage to all Allied territory and populations not otherwise covered by the US system".

Il ne faut pas méconnaître la conférence des directeurs ds'armement de l'OTAN. Elle est méconnue mais plus puissante qu'on ne l'imagine.

Publié dans : bouclier anti-missile (BAM)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 avril 4 10 /04 /Avr 22:20
Eh ! bien : vous me connaissez, un spécialiste de l'OTAN comme moi ne peut rater un spécial OTAN...
Je me fends donc de 4,5 euros et achète, si, si, Le Monde Diplomatique du mois.

Il parle bien peu d'OTAN et beaucoup des Etats-Unis. Signe de l'assimilation forcée des deux items dans le grand public !

Qu'y trouve-t-on ?
- un article de P Conesa, "Les Etats-Unis sont-ils une menace pour l'Europe?". Titre racoleur, texte pas inintéressant, mais meiux vaut se plonger dans son livre (fiche de lecture par votre serviteur à paraître dans le prochain Défense Nationale de mai).
- Un article d'Oliveir Zajec, chercheur à la CEIS (je ne connais ni l'un ni l'autre) : "subtile partie d'échecs entre Moscou et Washington".
- Enfin, une revue de presse de l'année 1966 signée D. Vidal : "Ce que voulait De Gaulle en 1966"
Et une chronologie.
En fait, très peu de choses sur l'OTAN : Bucarest n'est pas évoqué, l'Afghanistan oublié, l'élargissement un gros mot.
Bref, un dossier qui n'en est pas un, si vous voulez le fond de ma pensée.

J'aurais pu en rester là, mais l'hônneteté me force à dire le plus grand bien de l'article de M. Zajec. C'est la meilleure synthèse sur les enjeux du bouclier anti-missile, sur la raison despositions des uns et des autres, et sur les perspectives à envisager. Mesuré et documenté, dégageant l'essentiel, lumineux, c'est un vrai plaisir. Et surtout, il dit très bien tout un tas de choses que je pense, et que j'ai eu la faiblesse d'écrire (cf. DN& SC de novembre dernier). Bravo à lui, donc.

de là à acheter le Diplo en kiosque... je vous laisse juges, mais vous conseille d'aller le lire à la bibliothqèue la plus proche, ça suffira !
Publié dans : bouclier anti-missile (BAM)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 7 avril 1 07 /04 /Avr 23:11

On apprenait ces derniers jours que la Tchéquie était proche d'un accord avec les Etats-Unis au sujet de l'installation d'un radar. Dans le même temps, les Américains expliquaient qu'ils n'avaient plus forcément besoin des dix missiles en Pologne pour compléter le BAM.

On sait que le nouveau gouvernement Tusk est moins enclin à cette installation que son prédécesseur à Varsovie : d'une part parce que l'opinion publique polonaise y est très hostile, d'autre part pour ne pas se lier avec un gouvernement Bush finissant.

S'il y avait un accord avec Prague, ce serait bien sûr que les Américains y auraient mis le paquet. Mais ça appuirait aussi une thèse que l'on avait suggéré dans DN&SC de novembre 2007*, à savoir que les Américains ont surtout besoin du radar : pâs tellement pour faire face à la menace iranienne qu'ils savent très hypothétique, mais plus probablement pour surveiller les sites russes qui eux, menacent réellement le territoire américain.

C'est pourquoi il faut suivre avec attention les négociations entre Washington et Moscou sur le sujet. La proposition américaine d'association russeau système va de pair avec un adoucissement de Moscou sur la question : positions de négociations? ou signe d'un accord possible ? Il faudra encore un peude temps pour le savoir.

*: cf. O Kempf, "retour de la question russe, retour de la question européenne", in DN&SC nov 2007, http://www.defnat.com/acc_frames/resultat.asp?cid_article=20071109&ccodoper=3&cid=200711&ctypeencours=0

Publié dans : bouclier anti-missile (BAM)
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : Etudes Géopolitiques Européennes et Atlantiques
  • : Le blog d'Olivier Kempf sur la géopolitique et les questions de sécurité dans l'aire européenne et atlantique.
  • Etudes Géopolitiques Européennes et Atlantiques
  • Partager ce blog

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles

Communautés

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus