R-P Droit : L'Occident expliqué à tout le monde

Roger-Pol Droit, « L’Occident expliqué à tout le monde », Seuil, avril 2008

 

Voici un petit ouvrage (100 pages) absolument indispensable. Car il visite la notion d’Occident et permet de mettre en perspective les différentes couches sémantiques de ce mot. Or, comme tout mot ayant plusieurs significations plus ou moins proches, son emploi provoque des incompréhensions qui peuvent se révéler tragiques à cause de la confusion. Il faut donc réfléchir au mot « Occident ».

C’est pourquoi un philosophe s’en charge, bien que le terme revête une tonalité géographique. Car si on pense d’abord que l’Occident est un lieu, on comprend vite qu’il revêt cinq significations différentes : une indication dans l’espace (l’ouest), une première région géographique (l’Europe de l’Ouest), une unité historique ancienne (la Chrétienté), un ensemble politique plus récent (Europe et Etats-Unis), enfin un monde économique très vaste (puisque il inclut le Japon).

Roger-Pol Droit explique ensuite les racines intellectuelles de cet Occident, montre sa face à la fois claire et sombre, explique le lien entre la mondialisation et l’occidentalisation (et son usage intuitif des techniques). En fait, l’Occident qui était un lieu est devenu une idée sans frontière et déterritorialisée, car prônant l’universalité, le choix systématique de la nouveauté, et la pratique permanente de l’autocritique, au risque de la dissolution.

C’est donc un ouvrage essentiel, qu’on lit très vite et qui permet d’appréhender les différents caractères de cet Occident de moins en moins localisé, de plus en plus désincarné, et pourtant très menacé.

 

O. Kempf.