Plein air

Publié le

Puisque les vacances débutent, je me suis fait une réflexion, en refermant le dernier numéro de La GéoGraphie (voir ici).

A la même époque, au moment même où l'Europe dominait le monde, "on" a (re) découvert la nature, et inventé des mouvements de "plein air" à vocation universelle :

- alpinisme
- scoutisme
- olympisme

Autant de mouvement qui expriment non seulement une façon de vivre, mais aussi une façon de penser la nature qui est très "occidentale". Pour aller plus loin que Roger-Pol Droit (voir ici), la mentalité occidentale n'est pas seulement une propension à la technique, mais aussi une conception du corps, de la matière, de la "nature".

Et ces mouvements perdurent, internationalisés, nouvelle grammaire de la modernité puisque la Chine, elle-même, y participe pour montrer qu'elle une "grande puissance".

Olivier Kempf

Publié dans Géographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clarisse 13/07/2008 23:00

On peut rajouter à cette liste le naturisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Naturisme), qui a la même époque naît en réaction aux conditions de vie ouvrières difficiles des sociétés industrielles.

Qu'il s'agisse de la gymnosophie d'Élisée Reclus ou du mouvement des Wandervogel (oiseaux migrateurs), le rapport au corps, à la santé, à la société, le respect de la nature, le besoin d'exercice physique, de lumière et d'air, est à mettre en parallèle avec les théories urbanistes anglaises, autrichiennes et allemandes de cette époque qui placent elles aussi les bienfaits de la nature au coeur du logement social.

14/07/2008 12:19


Oui, merci Clarisse pour ces précisions. Je ne connaissais pas la gymnosophie d'Elysée Reclus, qui est pourtant un auteur un peu oublié, à tort, car un grand géographe, différent de Vidal de La
Blache.